Affaire Jeanne Calment : fake news ou énorme scoop

3 335

Coup de théâtre : le record mondial de longévité de 122 ans détenu cocorico par la française Jeanne Calment serait bidon. C’est tout du moins ce qu’affirme le mathématicien russe Nikolay Zak dans une longue étude publiée en décembre 2018 reprise récemment par tous les grands médias. Le chercheur formule la thèse que sa fille Yvonne Calment aurait usurpé l’identité de sa mère. Jeanne alias Yvonne Calment serait en fait morte à 99 ans!!! Les généalogistes qui avaient validé le record crient au scandale et qualifient cette étude d’abracadabrantesque. Alors que penser de cette affaire Jeanne Calment : énorme fake news ou brillante investigation?

Affaire Jeanne Calment : une étude en apparence très sérieuse et documentée

La thèse du chercheur russe Nikolay Zak se présente sous la forme d’un document de 24 pages (lien ci-joint) publié sur le site ResearchGate le réseau social des chercheurs. Un grand soin a été apporté à la forme de document pour le rendre crédible. Il présente toutes les caractéristiques d’un document universitaire : courbes statistiques, références bibliographiques, documents d’archives….

A la manière d’un enquêteur, l’auteur présente en détails son travail d’investigation. Il y expose sa conviction que Jeanne Calment était en fait Yvonne Calment sa fille. Elle aurait usurpé à sa mort l’identité de sa mère afin d’éviter de payer de ruineux droits de successions. Dans le Arles campagnard du début du XXème siècle, cette substitution serait passée complètement inaperçue.

Cette thèse russe est un pavé dans la mare. Jeanne Calment de son vivant a été pendant des années la doyenne de l’humanité. L’homologation de son âge a donc fait l’objet d’un travail scientifique considérable s’appuyant notamment sur de nombreuses interviews. La méthodologie utilisée est à ce jour considérée comme une référence pour l’étude de cas comparables.

Le démographe Jean-Marie Robine membre du groupe de scientifiques qui ont validé le record a donc réagi avec véhémence. Il déclare : “On n’a jamais autant fait pour prouver l’âge d’une personne. On n’a jamais rien trouvé qui nous permettait d’émettre le moindre soupçon sur son âge. Nous avons eu accès à des informations qu’elle seule pouvait connaître, comme le nom de ses professeurs de mathématiques ou de bonnes passées par l’immeuble. On lui a posé des questions sur ces sujets. Soit elle ne se souvenait plus, soit elle a répondu juste. Sa fille n’aurait pas pu savoir ça.”

Il ajoute dans une déclaration au Parisien: “Vous imaginez le nombre de personnes qui auraient menti. Du jour au lendemain, Fernand Calment [son mari] aurait fait passer sa fille pour son épouse et tout le monde aurait gardé le silence”. Il conclut : “C’est abracadabrantesque.”

Affaire Jeanne Calment : un empilement d’arguments contestables

Je ne suis pas expert du dossier. Mais par curiosité, j’ai lu le document russe pour me faire une idée. L’auteur est mathématicien. Il commence donc par une longue démonstration mathématiqueexpliquant que le cas Jeanne Calment est statistiquement aberrant. Peu convaincant : la recordwoman mondiale de longévité sur Terre est par essence une anomalie statistique.

Il enchaîne ensuite avec une longue liste d’arguments :  de l’apparence physique de Jeanne Calment qui faisait “20 ans de moins que son âge”, à la différence de forme des oreilles de Jeanne Calment jeune et vieille en passant par l’absence de trace publique de son centenaire. Il synthétise tout cela avec pas moins de 16 raisons de croire à sa thèse. Troublant!

Pourtant en y regardant de plus près, aucun argument n’est décisif. Certains sont même caricaturaux. L’auteur nous la joue au poids : faute de preuve irréfutable, il accumule un faisceau d’indices dans le but d’emporter la conviction du jury. Je n’ai pas vraiment été convaincu. Je penche clairement côté fake news, une fake news bien montée mais vraiment “très fake”.

Pourtant, tous les principaux médias français du Monde, au Parisien, au Figaro en passant par Europe 1,  RTL et le JT de TF1 ont repris cette nouvelle. Ils l’ont certes fait avec précaution mais lui ont donné un écho fantastique.

Autopsie d’une probable fake news

Au même moment j’étais en train de terminer la lecture du livre de Caroline Faillet (je la connais de longue date. Elle m’a initié aux joies de l’influence sur Internet) “Décoder l’info. Comment décrypter les fake news?”. J’ai donc décidé de passer cette affaire Jeanne Calment à la grille de lecture de ce passionnant petit ouvrage que je vous recommande.

Caroline Faillet nous parle des “faussaires du numérique”, les créateurs de fake news et de leur motivation. A qui profiterait le crime dans l’affaire Jeanne Calment? La thèse est l’oeuvre de Zak. Mais celui qui l’a propagé est un autre russe : Yuri Deigin.

Je me suis intéressé à ce curieux personnage fondateur d’une start-up Youthereum Genetics une de ces sociétés qui travaillent sur notre rêve d’immortalité. Son ambition nous guérir du vieillissement : “our mission is to cure aging” en faisant rajeunir nos cellules par des thérapies géniques.

Mais chez Youthereum Genetics, point de coûteuses dépenses en Recherche & Développement, on sous-traite et surtout on fait ouvertement appel aux dons pour financer des recherches qui sont peut-être aussi douteuses que l’affaire Jeanne Calment. Je tenais là un mobile plausible. Yuri Deigin présente potentiellement toutes les caractéristiques de ce que Caroline Faillet appelle “faussaire par cupidité”. D’ailleurs quel coup de pub fantastique pour sa start-up que cette affaire Jeanne Calment!!!!

La diffusion de l’affaire Jeanne Calment suit ensuite exactement le cheminement décrit par Caroline Faillet. Cette thèse confidentielle a d’abord commencé à se diffuser sur les réseaux sociaux. Puis c’est l’explosion sur Twitter avec pas moins de 2000 tweets sur le sujet dans la journée du 30 décembre. Les médias traditionnels la reprennent alors. Il faut dire que l’histoire est fascinante. Je dois reconnaître à Yuri Deigin et ses comparses une vraie créativité. On a envie de croire à cette affaire Jeanne Calment. La fake news est tellement plus amusante que la réalité. Bravo les artistes!!!

Pourtant les journalistes auraient pu avoir plus de soupçons. Caroline Faillet nous incite à nous vérifier la fiabilité des publications scientifiques à travers leur impact factor. Nikolay Zak a publié sa thèse sur Research Gate le réseau social des chercheurs. Ce réseau social s’est depuis longtemps posé la question de la crédibilité des publications sur son site. Il a à cet effet créé un scoring des chercheurs qui publient sur le site, une sorte de notation sociale du chercheur. Avec une modeste note RG Score de 3.09, la notation Nikolay Zak n’incite qu’à une confiance limitée. Je n’ai trouvé cette info reprise dans aucun journal.

J’ai d’ailleurs fait une petite revue de presse. La palme de la connivence avec la thèse russe revient à la Voix du Nord qui titre “des scientifiques demandent l’exhumation du corps de Jeanne Calment“. Le Parisien a publié plusieurs articles prudents mais n’a pu résister à la tentation du feuilleton à sensation. Je dois saluer le véritable travail d’investigation réalisé par le journaliste Frantz Durupt dans Libération le 7 janvier. Il conclut par 3 lignes qui résument toute l’affaire : ” Au bout du compte, la thèse russe est une théorie du complot en bonne et due forme. Mais elle a de la gueule : il est difficile de sortir de la lecture des articles de Zak et Deigin sans être troublé.” 

Le corps de Jeanne Calment ne sera sans doute jamais exhumé. Le doute va donc persister. Alors fake news ou incroyable révélation? Vous connaissez mon sentiment. Finalement peu importe pour nos « scientifiques » russes, ils y ont dans tous les cas gagné la notoriété.

Abonnez-vous dès maintenant et resté(e) informé(e) en temps réel de la publication de nouveaux articles !

3 commentaires
  1. CéCédille dit

    Analyse convaincante.
    фальшивые новости, probablement, qui ravive le souvenir de la doyenne et lui assure une forme d’éternité !

    1. Ban500 dit

      Je ne lis, ni ne parle le russe. Je resterai donc dans l’ignorance de la signification profonde de ce commentaire. En tout cas tous mes vœux.

  2. Vim dit

    Selon le quotidien “la marseillaise », le doyen est en revanche bien établi, c’est Jean-Paul Gaudin. Les services techniques de la Ville sont formels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter Consulter

Centre de préférences de confidentialité

Cookies

Publicités

Analytics

Other