Chroniques du confinement semaine 6 : les prémices du déconfinement

2 157

Après l’annonce la semaine dernière du déconfinement prévu pour le 11 mai, le compte à rebours a commencé. Les difficultés pratiques sont multiples. Comment déconfiner sans provoquer une nouvelle flambée de l’épidémie? Cette question se pose dans le monde entier et on voit se dessiner les prémices de l’après-confinement. Nous avons consacré 3 chroniques à ce début de déconfinement. Au programme de cette semaine, nous commençons par un tour par la Chine, 1er pays à déconfiner. La consommation reprend avec une ruée sur les produits de luxe. Le monde de d’après sera-t-il vraiment moins matérialiste? Qui dit déconfinement, dit reprise de l’activité économique. La fourmi allemande sera-t-elle solidaire de la cigale française pour accompagner le redémarrage économique? Nous terminons nos chroniques par un étape aux Etats Unis, le pays durement touché se déchire sur le déconfinement et Donald Trump comme à son habitude met de l’huile sur le feu.

DÉCOUVRIR LES CHRONIQUES DU CONFINEMENT DEPUIS LA SEMAINE 1

Chroniques du confinement JOUR 30 : ruée sur la consommation en Chine, le monde du déconfinement sera-t-il vraiment différent?

Hermès sac Birkin

Les futurologues sont de sortie. Chacun y va de sa vision du monde d’après qui sera nécessairement radicalement différent du monde d’avant. Les écologistes le voient plus écolos, les souverainistes le voient plus national, les technologues le voient plus digital… Chacun projette son utopie d’un monde meilleur corrigeant les excès de la mondialisation de ces dernières années . On voit là le besoin impératif de se projeter dans le futur pour échapper à un quotidien pesant.

Et puis, la Chine commence son déconfinement et nous donne un premier aperçu de ce monde d’après. Hermès a ainsi rouvert cette semaine son magasin de Canton, le deuxième plus grand du pays. Pour l’occasion, la marque de luxe avait approvisionné des produits en série limitée dont des fameux sacs Birkin. Et là, l’engouement fut extraordinaire. Selon le magazine américain WWD, le magasin a été dévalisé et aurait réalisé en une journée un chiffre d’affaires de 2.5 millions d’€ battant tous ses records.

Alors que penser de cette ruée sur la consommation de produits de luxe. S’agit d’un phénomène éphémère de rattrapage après des semaines de frustration de shopping ou bien de l’ouverture d’une nouvelle ère de consommation de masse? Il est trop tôt pour le dire. Le monde d’après sera plus humain et moins matérialiste, entendait-on ces dernières semaines. Rien n’est moins sûr!!!

Chroniques du confinement JOUR 32 : France-Allemagne / cigale-fourmi, le coronavirus donnera-t-il tort à La Fontaine?

cigale et la fourmi politique budgétaire france allemagne coronavirus

La cigale ayant chanté ces 30 dernières années se trouva fort dépourvue quand le COVID fut venue. Elle alla crier famine chez la fourmi sa voisine lui priant de lui prêter des Euros pour subsister [….] La fourmi n’est pas prêteuse. C’est là son moindre défaut [….]. On sait tous à la fin ce qu’il advint de la cigale.

En matière budgétaire, l’Allemagne a dégagé un excédent de 1.5% du PIB en 2019 quand la France enregistrait un déficit de 3% se traduisant par une dette dépassant les 100% du PIB (vs.60% chez nos voisins d’Outre Rhin). Ces finances publiques saines ont permis à l’Allemagne de sortir l’artillerie lourde en termes de soutien à l’économie avec un plan de soutien de plus de 1000 milliards d’€ sous forme des garanties d’emprunts et de prêts bancaires, de dépenses budgétaires ou fiscales nouvelles. Le plan français d’aide aux entreprises de 100 milliards d’€ a beau être massif, l’échelle n’en est pas la même que chez nos voisins d’Outre Rhin. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Les pays européens les plus touchés par le virus (Italie, Espagne et France) sont aussi, tragique coïncidence, parmi les plus endettés de l’Union Européenne. Cet écart entre les situations de départ risque de peser lourd quand viendra l’heure de faire les comptes. Quelle sera l’attitude des fourmis allemandes, hollandaises, scandinaves? Les discussions entre les pays européens sur la mise en place d’un fonds de solidarité européen sont particulièrement âpres.

Emmanuel Macron alertait cette semaine sur un effondrement de la zone Euro en cas de non-accord sur les coronabonds. La fourmi n’est pas prêteuse mais son sort est aussi lié à celui de la cigale. Et contrairement à la bise, le COVID n’était pas prévisible. Espérons qu’au bout de la nuit européenne (les négociations à Bruxelles finissent toujours au petit jour), elle finisse par succomber au chant des cigales et que la solidarité européenne donne tort à La Fontaine.

Chroniques du confinement JOUR 34 : USA le pays se déchire sur le déconfinement

USA coronavirus covid-19 confinement déconfinement

Alors que les Etats Unis avec 800.000 cas confirmés et 40.000 morts sont le pays le plus touché au monde, le consensus national sur les mesures de confinement à prendre pour lutter contre le coronavirus est en train de voler en éclat. Pour le comprendre, il faut se rappeler que les Etats Unis sont un pays beaucoup plus décentralisé que la France. Les politiques de confinement et déconfinement ne sont pas décidées au niveau fédéral mais par les gouverneurs de chaque état.

Face à l’explosion du chômage (l’épidémie a mis 22 millions d’américains au chômage), une partie de la population dénonce un confinement jugé excessif. A la pointe de ce combat, on retrouve la sympathique extrême droite libertarienne climato-sceptique pro-arme qui n’accepte pas par principe que l’état puisse restreindre les libertés individuelles. On a même vu dans le pays quelques manifestations anti-confinement avec des slogans comme “liberty or death” ou “liberty or covid”. Bref pour ces libertariens, c’est “même pas peur du virus!!!”

Donald Trump qui est en campagne électorale n’a pas pu résister à la tentation d’instrumentaliser politiquement cette division. Il appelait dans un tweet vendredi dernier à “libérer le Michigan”, “libérer le Minnesota”, “libérer la Virginie” du confinement de leur gouverneur démocrate. Un quasi-appel à la désobéissance civique de la part du Président. Surréaliste! Dans le même temps, certains états dirigés par des gouverneurs républicains ont décidé de relâcher les règles de distanciation sociale. La Floride pourtant durement touchée par le virus a ainsi décidé de rouvrir dimanche certaines plages. Elles ont été immédiatement prises d’assaut.

Affaires à suivre dans la DERNIERE SEMAINE des chroniques du confinement spécial masques!!!

DÉCOUVRIR LES CHRONIQUES DU CONFINEMENT DEPUIS LA SEMAINE 1

 

2 commentaires
  1. PRUNIERES ANNE dit

    Bravo pour votre chronique.
    Je suis , moi aussi une passionnée de cette étonnante époque.
    J’espère continuer à vous lire même après ….
    Anne

    1. Ban500 dit

      Merci beaucoup de votre retour sympathique. En souhaitant que vous puissiez continuer à prendre 5-10 minutes le jeudi pour lire l’article de la semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter Consulter