Repas FEED : une nourriture parfaite, le goût en moins

0 200

Nos assiettes de demain seront plus équilibrées. Elles seront issues d’une agriculture moins intensive avec des filière courtes bio. Elles seront pleines de beaux produits et contiendront moins de viande. Nous aurons renoué le lien entre consommateurs et producteurs.
C’est pour vous une évidence!!! Vous avez d’ailleurs comme moi commencé à changer vos habitudes alimentaires en ce sens. Et bien pas si sûr. Vos assiettes demain auront peut-être complètement disparu, remplacées par ce que l’on appelle de la “smartfood” : des repas complets en poudre ou en barre à l’instar des produits de la marque FEED une jeune entreprise française qui cartonne.

Intrigué par une pub Facebook de la marque (je dois être dans la cible), j’ai testé les repas FEED pour vous et j’ai disséqué la promesse de la marque. Alors FEED invention géniale ou folie de notre Étonnante Époque?

Des repas complets sains et caloriques pour urbain pressé

FEED est une start-up française en plein essor. Lancée en janvier 2017, elle a levé en juin 2018 15 millions d’€ pour financer son développement. Son fondateur est parti d’une idée simple. Jeune travailleur pressé, il en avait marre de manger des sandwichs à midi qui le nourrissait mal. En même temps, il n’avait vraiment pas le temps de faire un vrai repas. Lassé du “fastfood”, il décida de se lancer dans la “smartfood” créant avec FEED des “repas complets dans des formats pratiques” : des repas en poudre à dissoudre dans une bouteille ou de barres à croquer.

Contrairement aux compléments alimentaires classiques du type Slim Fast (aujourd’hui largement disparu), FEED n’est pas un produit de régime. Il s’agit au contraire d’un repas complet aux apports caloriques scientifiquement calibrés par des nutritionnistes et des ingénieurs en nutrition humaine pour être un parfaitement équilibré.

Repas FEED une note quasi-parfaite sur Yuka

La bouteille Feed que j’ai achetée obtient naturellement la note quasi-parfaite de 90 sur 100 sur l’appli Yuka. Sa composition suit parfaitement les recommandations du rapport EAT/Lancet sur la nouriture de demain, bref une nourriture parfaite pour l’organisme et la planète. La cible de FEED est l’urbain pressé ascendant bobo qui n’a pas de temps à perdre à table. Il préfère profiter de sa pause déjeuner pour aller à la salle de sport. Les produits ont été créés pour le séduire. Ils sont donc bien évidemment végans, sans gluten, sans lactose et sans OGM. Le prix de 3.50€ par repas est plus qu’abordable.

Vous rêviez de FEED bio. La marque vous a comblé. Le summum de la gamme est FEED Bio by Thierry Marx. Il faudra pour la poudre bio signée du grand cuisinier compter tout de même 7.90€. Qu’a été faire ce grand chef dans cette galère? L’argent peut-être…

Le verdict du test de dégustation : notre avis sur les repas FEED

Vous me trouvez sarcastique. Oui je l’avoue, j’aborde cet article méfiant. Je ne suis pas vraiment spontanément en affinité avec le concept. Mais vous connaissez mon honnêteté légendaire. Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai pas encore testé. Je promets de goûter FEED avec l’envie de me laisser convaincre. J’ai donc acheté dans mon Monoprix préféré un repas FEED prêt à boire aux légumes, en l’occurence tomates en poudre et carottes. Alors verdict?

J’ouvre la bouteille et verse le liquide (à la surprenante couleur verdâtre pour un mélange tomate et carotte) dans un verre. Le goût est étrange et ne ressemble à rien de connu. Ça n’a ni goût de tomate, ni goût de carotte. Ça n’est pas chimique non plus. On sent la présence de céréales. Clairement ça tient au corps. Je reprends une 2ème gorgée. Verdict DÉGUEULASSE, j’ai beau essayer de me convaincre DÉGUEULASSE. Comme je ne suis pas vraiment le plus grand amateur de soupe de légumes, j’ai fait tester à l’ensemble de la famille. Verdict unanime POUBELLE.

Les nutritionnistes pas vraiment enthousiastes

Mais imaginons que vous n’ayez pas les mêmes goûts que moi : des goûts et des couleurs on ne discute pas. Serait-il vraiment sain de vous nourrir tous les jours avec Feed? Les avis de nutritionnistes sont nombreux sur Internet. Globalement ils ne remettent pas en cause l’aspect équilibré des compositions de Feed. Ils pointent en revanche la problématique du repas complet à boire. En prenant un repas FEED liquide, le cerveau va penser que vous êtes en train de boire. La sensation de satiété ne va pas tenir jusqu’au soir explique un expert. Bref à consommer avec modération. 

Avoine

FEED vive l’avoine

Pour terminer, je me suis penché sur la composition de ce FEED au légume. Un des principaux ingrédients est la farine d’avoine. J’avais enfin compris le concept : la smartfood consiste à faire manger à l’Homo Bobous du XXIème siècle de la nourriture destinée jadis au cheval. Ça c’est le progrès et la modernité!!! Je reconnais, l’ironie est un peu facile. Mais je crois que je préfère définitivement un bon sandwich jambon beurre ou un bon burger bio de préférence.

 

Mise à jour du 07/09/2019 : une rentrée repas FEED dans mon magasin Monoprix

Repas Feed MonoprixC’est la rentrée. Après les vacances, il faut rester en forme malgré le rythme effréné qui reprend. On veut manger sain et équilibré mais on n’a plus le temps de faire une vraie pause déjeuner. Voilà une période idéale pour se mettre aux repas FEED. La marque met le paquet en cette rentrée dans mon Monoprix pour nous convaincre : têtes de gondole à l’entrée du magasin, stand de dégustation.

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, je peux désormais dans ce même magasin également acheter des knackis végétariens. J’apprends également qu’aux Etats Unis KFC teste du “fried chicken vegan”. Décidément la modernité est pleine de créativité pour nos assiettes. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter Consulter