Federer, Nadal et Djokovic : les papys flingueurs

0 107

Ils ont cette année fêté leur centenaire : Federer 37 ans, Nadal 32 ans, Djokovic 32 ans. À eux trois, ils totalisent un extraordinaire palmarès avec 53 victoires en grand chelem soit près de 85% des grands chelems disputés depuis 15 ans. Aux autres, Federer, Nadal et Djokovic n’ont laissé que des miettes. Ils étaient encore tous les 3 en demi-finale à Roland Garros et Nadal a gagné.

Ils sont désormais les 3 joueurs les plus titrés en grand chelem de l’histoire alors qu’ils jouent simultanément : EXTRAORDINAIRE. Pire, ils semblent se bonifier en vieillissant. Il faut remonter à 2016 et Andy Murray pour voir un grand chelem échapper à nos 3 mousquetaires. Depuis Murray a arrêté sa carrière et Federer, Nadal et Djokovic continuent leur chevauchée fantastique et leur rivalité. Il nous a semblé intéressant de nous pencher sur cette incroyable longévité et ce qu’elle dit de notre Étonnante Époque.

Federer, Nadal et Djokovic : un incroyable palmarès en grand chelem

Si vous interrogez Federer, Nadal et Djokovic sur leur longévité, ils vous parleront de leur passion pour le tennis, de leur amour du jeu, de leur goût pour la compétition. Ils vous expliqueront également comment le défi posé par les deux autres les poussent dans leur retranchement. Inenvisageable pour Federer de s’arrêter quand son record de grands chelems est si directement menacé. Il a toujours l’ambition avec son nouveau sponsor Uniqlo d’ajouter une levée ou deux supplémentaires.

Mais ces réponses me semblent partielles. Il leur manque une dimension essentielle. Vous pensez à l’argent. Je ne crois pas sincèrement que ce soit leur principale motivation. En fait, je veux parler de leur performance, de leur compétitivité. Je n’imagine pas vraiment Federer, Nadal et Djokovic continuer à arpenter le circuit en jouant pour la 50ème place. Ce qui est extraordinaire, c’est leur longévité à ce niveau. Et cela le seul amour du tennis ne saurait l’expliquer. Être en pleine possession de ces moyens à cet âge n’était pas possible il y a 30 ans et s’explique largement par les extraordinaires progrès en termes de préparation physique des champions.

Regardez la fameuse finale Wilander – Noah de 1983 à Roland Garros. La tactique est remarquable mais vous vous demandez pourquoi les joueurs ne frappent pas plus fort. Le rythme aujourd’hui n’a plus rien à voir, le matériel a changé, le condition physique des joueurs également. Les préparateurs physiques sont entrés dans la danse. Finis donc les joueurs à la Mc Enroe génie au gabarit crevette! L’argent coule à flots sur le circuit et permet aux meilleurs joueurs de s’entourer d’une équipe complète pour les préparer : préparateur physique et mental, kiné, nutritionniste, expert de la récupération… utilisant les techniques les plus à la pointe comme la cryothérapie pour la récupération ou la mise en place de programmes nutritionnels sur mesure.

Federer, Nadal et Djokovic : des pauses pour se refaire une santé

préparation physique Federer Djokovic Nadal

Un point commun de nos 3 acolytes est leurs moments d’absence des courts. 2016 Federer ne gagne plus rien. Une blessure l’oblige à déclarer forfait pour les JO de Rio. On parle alors de retraite. Il s’absente 6 mois des courts. Tout le monde voit son retour comme une tournée d’adieu. Et pourtant il revient et gagne dans la foulée 2 grands chelems l’Australie et Wimbledon. Il redeviendra même numéro 1 mondial à 36 ans. Il a par ailleurs fait plusieurs années l’impasse sur Roland Garros pour arriver plus fort à Wimbledon et ça marche.

Djokovic fait le même coup en 2018. Une opération du coude l’éloigne 6 mois des courts début 2018. Il revient victorieux à Wimbledon et a depuis enchaîné 3 victoires en grand chelem. Quant à Nadal, son oncle Toni déclarait récemment : « Rafael n’est pas un joueur de tennis, c’est un joueur blessé qui joue au tennis, et c’est très difficile ». Pourtant tel le phœnix, il renaît chaque année de ses cendres au moment de Roland Garros. Il a encore gagné cette année.

Les médecins et préparateurs physiques qui travaillent avec Federer, Nadal et Djokovic semblent donc disposer de méthodes permettant en quelques mois de retaper nos papys des courts. Je ne sais pas en quoi elle consiste. Mais une chose est sûre, avec beaucoup d’argent et le bon staff médical, la science moderne a inventé au sens propre du terme une vraie fontaine de jouvence. J’espère seulement qu’elle ne ressemble pas à celle des cyclistes à la Armstrong vampires avec leur propre sang.

Des cures de jouvence ultra-scientifiques

Cette cure de jouvence est en tout cas ultra-scientifique comme en témoigne le préparateur physique de Federer depuis 20 ans Pierre Paganini à la Tribune de Genève :on a proposé une périodisation plus longue, d’abord proche d’une rééducation. Avec son physiothérapeute, des exercices. Après il est passé progressivement chez moi, pour le côté athlétique. Et dans un tel contexte, il fallait compter sur plus de sessions que d’habitude. Parce qu’on avait le temps.” Et cela ne fait que commencer. Le big data s’invite aujourd’hui dans la gestion des entraînements pour plus d’efficacité tout en limitant les blessures. Je n’ai aucun doute que le sport de haut niveau sera l’un des premiers terrains d’expérimentation des apprentis sorciers transhumanistes.

« Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait »

« Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait » disait le proverbe. Nos 3 papys Federer, Nadal et Djokovic savent et peuvent. Ils m’ont toujours épaté sur les points décisifs. Là où mon bras ou celui du champion français « normal » tremblent, ils sortent aces et services gagnants à gogo. Ce mental lié à leur expérience les rend difficilement battables. Le sport de haut niveau est-il avant-gardiste d’un mouvement plus général. Au delà du tennis, des vieux aux corps de jeunes, voilà ce que nous promet la science…. une révolution sans précédent dans l’histoire de l’Humanité.

Résultat de recherche d'images pour "espérance de vie france"

Mise à jour du 13/07/2019 : à Wimbledon 2019, Federer, Nadal et Djokovic ont remis ça

Les demi-finales de Wimbledon opposaient d’un côté Federer à Nadal et de l’autre Djokovic à un intrus. Djokovic a éliminé l’intrus. Djokovic et Federer nous ont offert une finale d’anthologie gagnée 13-12 par Djokovic au 5ème set après avoir sauvé 2 balles de match. Le 5ème set fut épique. Aucun des 2 joueurs n’a montré de faiblesse physique. L’épopée du trio continue.

 

 

 

 

Abonnez-vous dès maintenant et resté(e) informé(e) en temps réel de la publication de nouveaux articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter Consulter

Centre de préférences de confidentialité

Cookies

Publicités

Analytics

Other