Les candidats de Koh Lanta : héros de notre étonnante époque

0 201

La finale de Koh Lanta : c’était l’événement médiatique semaine. Alors naturellement nous nous retrouvons banalement… comme 7 millions de Français devant notre télévision. Je ne suis pas un aficionados de ces jeux du cirque modernes mais ma curiosité était excitée par le succès intact de cette émission après 19 ans d’existence. Cette édition de Koh Lanta mélangeait de nouveaux candidats appelés aventuriers et de vieux routards du jeu rebaptisés héros. Je trouvai ce vocabulaire exagéré, facile hyperbole, produit du nombrilisme de la téléréalité. C’était sans compter sur les réseaux sociaux. D’Instagram à Tik Tok, les stars du jeu sont de véritables héros sur la toile. Leurs aventures y déchaînent des passions dignes des tragédies grecques. Retour sur cette édition de Koh Lanta qui a tant intéressé les Français pendant le confinement.

Le succès phénoménal de cette édition “Koh Lanta 2020 : l’île des héros”

iles Fidji Koh Lanta candidats
Îles Fidji

A l’image de ses participants, l’émission Koh Lanta est une survivante. Créée en 2001, elle fait partie avec “le Loft” et “la Star Academy” de la première génération des émissions de téléréalité. Ses congénères ont disparu, finissant par lasser le public. Koh Lanta, elle, demeure. Pourtant en 2013, un candidat décède lors du tournage d’une crise cardiaque. Dans la foulée, le médecin chargé de suivre les candidats soumis à la pression médiatique se suicide. Le scandale est énorme mais malgré cela, l’émission reprend dès 2014.

En 2018, nouveaux remous : une candidate accuse un autre compétiteur d’agression sexuelle, le tournage est interrompu. L’émission continue, “the show must go on”. Le public ne semble pas lui en tenir rigueur, bien au contraire. L’édition 2020 avec près de 6.6 millions de téléspectateurs en moyenne a connu un succès public qu’elle n’avait plus recontrée depuis 2013.

Koh Lanta fut une des compagnes des Français pendant le confinement. La métaphore était parfaite : des candidats confinés mais sur une île paradisiaque. Dépaysement et identification, le cocktail était trop beau pour que l’habile productrice de l’émission Alexia Laroche-Joubert et TF1 ne l’exploitent avec succès. Pas de foot, ni de cyclisme à la télé, Koh Lanta est de facto devenue la dernière “émission sportive” présente sur le petit écran ces derniers mois 

Le casting réussi des candidats mélange entre nouveaux aventuriers et héros

Autre raison du succès de cette saison, il semble qu’elle ait été particulièrement riche en rebondissements. Elle introduisait une nouveauté : le mélange entre de nouveaux aventuriers et des “héros” récidivistes stars du programme comme Claude, Moussa ou encore le polynésien Teheiura. Visiblement cette subtile alchimie du casting des candidats de Koh Lanta a bien fonctionné lors de cette édition. Koh Lanta est l’un des concours les plus sélectifs de France. La production reçoit chaque année 25.000 candidatures, en présélectionne 250 pour ne retenir au final qu’une vingtaine d’élus.

Nos “héros” vétérans de Koh Lanta ont été accueillis avec enthousiasme par leurs équipes (rouge ou jaune) respectives. Teheiura, quand il les rejoint, apprend à ses pairs à trouver de la nourriture dans la jungle fidjienne : la reconnaissance du ventre. Mais très vite se pose la question pour ces nouveaux aventuriers : comment gagner et se débarrasser de ces héros un peu trop forts. La gagnante Naoil a opportunément éliminé le grand favori Claude au profit de Inès une candidate nettement moins redoutable.

Les réseaux sociaux s’en mêlent : menaces de mort sur certains candidats de Koh Lanta

Mais les réseaux sociaux sont venus se mêler de tout cela pour le pire. Trahison et comportements déloyaux sont monnaie courante dans le jeu. Ils font partie du piment du programme. Mais certains crétins haineux oublient qu’il ne s’agit que d’un jeu. L’élimination du benjamin de l’émission Sam a provoqué une avalanche de commentaires violents sur Twitter, ses adversaires Ines et Régis recevant des menaces de mort. Le présentateur de l’émission l’inusable Denis Brogniart a dû monter au créneau sur les réseaux sociaux pour siffler la fin de la partie faire cesser ces dérives. L’émission a une nouvelle fois senti passer le vent du boulet. L’épreuve la plus difficile pour les candidats de Koh Lanta est désormais de gérer l’imbécillité de certains fans. Arriveront-ils à la surmonter?

Il faut dire que les héros de Koh Lanta sont devenus de véritables stars des réseaux sociaux. L’émission se prolonge largement sur Instagram et TwitterTeheiura compte 370.000 followers sur Tik Tok. Quant à Claude Dartois, le héros malheureux finaliste, il compte 570.000 followers sur Instagram. Certains de ses fans dépités de sa défaite ont spontanément décidé d’ouvrir des cagnottes Leetchi pour collecter les 100.000€ de prix qu’il aurait à leurs yeux mérité de remporter. Consternante naïveté et bêtise. Nos héros des temps modernes sont devenus de puissants influenceurs, je ne suis pas inquiet sur leur potentiel marchand.

Les héros de Koh Lanta, gladiateurs des temps modernes

Finalement le héros de Koh Lanta n’est pas sans me rappeler la figure du gladiateur romain. Les meilleurs gladiateurs étaient de véritables stars couverts d’argent et de femmes. A l’instar de nos héros, c’est la combinaison de la force et de la ruse qui leur permettaient de survivre. “Du pain, des jeux… et des réseaux sociaux” éternelle recette!

Gladiateur Photo stock libre - Public Domain Pictures

Cet article sur comment les réseaux sociaux ont transformé les aventuriers de Koh Lanta vous a intrigué. Les articles suivants d’Étonnante Époque devraient vous intéresser :

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter Consulter

Centre de préférences de confidentialité

Cookies

Publicités

Analytics

Other